Entête de bienvenue

Bienvenue sur notre blogue autour de la résolution de conflits.
Si vous souhaitez en savoir plus sur le principe, visitez notre page sur la méthode.
Votre avis
nous intéresse. Alors, laissez-nous un commentaire courtois. Merci à vous.



samedi 3 août 2013

Les personnes sans attrait, plus susceptibles d'être intimidées au travail

Il est de notoriété publique que l'école peut être un environnement cruel, où les étudiants attractifs sont considérés comme «populaire», et les enfants inesthétiques sont souvent victimes d'intimidation. 

Et, alors qu'on s'attend à ce que type de comportement disparaisse avec l'âge adulte, une nouvelle recherche prouve qu'il n'en est rien. Les collègues peuvent être tout aussi immatures que les camarades de classe. 

L'étude menée par Timothy Judge, professeur de gestion à l'Université de Mendoza College of Business de Notre-Dame et Brent Scott de l'Université Michigan State, est le premier à relier attractivité et cruauté au travail. 

Les chercheurs ont interrogé 114 travailleurs dans un établissement de soins de santé, en leur demandant combien de fois leurs collègues les ont traité cruellement - y compris dire des choses blessantes, agir sans ménagement et se moquer d'eux. 

Grâce à des photos numériques, "l'attractivité" des travailleurs a ensuite été évaluée par d'autres, qui ne les connaissent pas. 
«Nous constatons que les personnes peu attrayantes sont plus susceptibles  d'un traitement grossier, impoli et même cruel par leurs collègues.

"Des recherches considérables ont été réalisé en psychologie, gestion et économie démontrent que la beauté dessert au travail, tels que pour les revenus, les côtes de rendement et la réussite professionnelle . 

Les personnes attirantes sont plus confiantes, ont plus d'estime d'elles-mêmes  et sont mêmes vues comme  plus intelligentes et morales!!

La recherche indique même que de voir des personnes belles nous met dans une meilleure humeur. 

«Étant donné que l'attrait physique n'est pas une exigence professionnelle de bonne foi pour la plupart des emplois, nos nouvelles découvertes sont problématiques pour la société », explique Timothy Judge. «Pire, la recherche montre que nous sommes plus influencés par l'attrait que nous sommes prêts à l'admettre." 

Si nous reconnaissons nos préjugés et nous sommes plus ouverts et honnêtes au sujet de leur omniprésence, nous pourrons lutter contre l'influence ".

Offert par University of Notre Dame
Texte Anglais original:
Unattractive people more likely to be bullied at work, study shows

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez-nous votre avis, toujours poli, bien sûr.
Si vous n'avez pas de profil, choisissez "nom/URL" ou "Anonyme", en bas de liste. Merci de votre participation.